Meilleure qualité Hautlence Destination 03 Répliques de montres

Meilleure qualité Hautlence Destination 03 Répliques de montres

380
0
SHARE

Il y a au moins deux manières de présenter les montres Destination de Hautlence Destination 03 Répliques de montres: la méthode traditionnelle qui s’attache à en décrire les détails, les fonctions, les finitions et la méthode plus contextuelle qui vise à expliquer les raisons et les objectifs qui ont conduit à leur création.

Préambule: la montre photographiée est un prototype vu à Bâle qui comporte des défauts. Il ne préfigure donc pas la qualité des finitions définitives. Je préfère nettement la seconde dans ce cas particulier car cette nouvelle ligne, logée au sein de la collection « Origine » marque un tournant pour Hautlence.

 

 

La collection « Origine » est la plus fidèle à l’esprit initial de la marque qui incarne une conception de la création horlogère proche de l’architecture, où les formes sont très marquées et l’affichage du temps emprunt d’une certaine originalité qui n’oublie pas l’aspect fonctionnel. La collection « Avant Garde » propose des lignes plus fluides, plus sensuelles, moins géométriques.  Enfin, la collection « Concepts d’Exception » permet à meilleur Fausse Hautlence Montre de démontrer son savoir-faire dans les affichages alternatifs à travers des pièces surprenantes tant du point de vue technique qu’esthétique. Afin de rendre l’offre plus lisible et plus compréhensible, Georges-Henri Meylan et Guillaume Tetu ont réorganisé le catalogue de la marque autour de 3 collections bien distinctes qui poursuivent chacune un but bien précis.

 

La ligne Destination se situe au sein de la collection « Origine » et pourtant,  elle incarne un virage important et stratégique pour la marque. En effet, elle peut être considérée comme la nouvelle entrée de gamme de Hautlence. A ce titre elle poursuit plusieurs buts:

  • Dans un contexte économique difficile, elle propose une complication « utile » et nouvelle chez Hautlence (l’affichage du second fuseau combinée à une grand date) à un prix plus accessible (20.000 francs suisses pour la version la plus abordable). Elle répond donc à la demande des détaillants qui souhaitaient une véritable nouveauté de la part de Hautlence à un prix en phase avec le marché.
  • Son affichage du temps est traditionnel et à ce titre, elle peut séduire une clientèle freinée voire effrayée par les heures sautantes et autres minutes rétrogrades. A tort ou à raison, l’affichage traditionnel comporte un côté rassurant sur sa pérennité alors que des affichages plus originaux peuvent inquiéter quant à leur fiabilité sur le long terme.
  • Elle répond également à une nouvelle logique industrielle avec l’utilisation d’un mouvement qui n’est pas exclusif, le Soprod 9351/A10-2 qui se retrouve également, par exemple, chez Hermès ou Barracco.

Un soin particulier a donc été apporté au boîtier et au traitement du cadran afin que les différentes montres  puissent être en phase avec le reste de la collection. Tout l’enjeu pour Hautlence a consisté à ce que la ligne Destination conserve les attraits habituels de Hautlence malgré la perte sensible d’originalité mécanique.

 

 

Et pourtant! Il est inutile de le nier, j’ai tellement associé l’image de Hautlence aux affichages alternatifs de l’heure que je ne peux m’empêcher de ressentir une déception à observer un affichage traditionnel. Incontestablement, la montre perd en caractère ce qu’elle gagne en lisibilité immédiate. Malgré cela, le travail esthétique est louable avec un indicateur jour/nuit élégamment intégré. En revanche, le problème inhérent aux grandes dates chez Soprod demeure: cette date à double guichet est trop petite.

La montre photographiée est la Destination 03, peut-être la plus intéressante de la ligne. Son boîtier en acier recouvert de DLC noir possède les lignes très géométriques de la HL Classic avec des dimensions similaires (43,5mm x 37mm). En revanche, l’épaisseur de la Destination est plus importante  (13mm vs 10,5mm), calibre automatique avec complication oblige. Au-delà du boîtier, je retrouve une multitude de détails qui inscrivent l’identité de la Destination 03 dans la continuité esthétique de Hautlence: la glace saphir biseauté, les vis sur la glace, le cadran intermédiaire en saphir avec les chiffres, index et logo appliqués, la base du cadran opalin noir squelettée en nid d’abeille. Je me retrouve en territoire connu.

 

Compte tenu des formes respectives du mouvement et du boîtier, Hautlence ne pouvait décemment pas proposer un fond transparent. La solution utilisée est satisfaisante avec une ouverture sur l’organe régulant du mouvement et l’inscription des fuseaux horaires des principales destinations du monde. Après tout, c’est une façon simple de mettre le fond du boîtier en cohérence avec la complication.

 

La masse oscillante du mouvement a été retravaillée mais il ne faut pas espérer à ce niveau un résultat spectaculaire. Le mouvement est ici seulement pour animer la montre et pas pour apporter une dimension technique et esthétique supplémentaire même s’il se dévoile discrètement derrière le nid d’abeille. C’est évidemment regrettable mais l’enjeu est ailleurs. L’efficacité et la fiabilité sont les principaux objectifs. Le Soprod 9351/A10-2 possède une réserve de marche de 42 heures pour une fréquence de 4hz.

 

Une des plus belles réussites de cette montre est sa présence au poignet. Grâce à sa forme et ses dimensions généreuses mais maîtrisées, le boîtier occupe une surface non négligeable sans sacrifier le confort au porté ni le rendu visuel: les cornes ne dépassent pas et l’ensemble se positionne sans souci. Il s’agit d’un excellent point à souligner. Les informations sont lisibles à part peut-être la petite flèche périphérique du second fuseau qui peut se confondre avec l’affichage jour/nuit. Le mélange de noir et d’orange est agréable à observer et le charme de la montre finit par agir. Je ne parle pas ici d’un coup de foudre mais d’une séduction lente. Petit à petit, ses arguments esthétiques font oublier la banalité de l’affichage et arrivent, au bout du compte, à faire pencher la balance du côté positif.

 

Vous l’avez compris, la Destination 03 ne m’a pas entièrement convaincu. Je connais Hautlence depuis les premières années de la marque et en tant que fan des montres initiales, je ne peux pas me satisfaire d’une Hautlence équipée d’un Soprod. Ceci étant dit, il serait regrettable de négliger cette montre. Elle remplit de façon tout à fait respectable sa mission  en proposant une nouvelle complication pour la marque et en constituant une entrée de gamme crédible grâce notamment à la réussite de son boîtier et au cadran joliment dessiné.

 

A noter que la Destination est également disponible avec un boîtier or rose/titane (01) et entièrement titane (02).

 

Les plus:

+ un effort louable de proposer une nouvelle complication à un tarif plus bas

+ le boîtier, esthétiquement réussi, original et élégant

+ le cadran, joliment dessiné avec une intégration très satisfaisante de l’indicateur jour/nuit

+ le confort au porté

 

Les moins:

– l’affichage traditionnel du temps qui semble incongru dans le contexte de Hautlence

– la petite taille de la grande date

– l’utilisation d’un mouvement plus banal qu’à l’accoutumé

Merci à l’équipe Pas Cher Réplique Hautlence Montre pour son accueil à Baselworld 2013.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY