Home IWC Réplique IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse ...

IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse Réplique à bas prix Meilleur endroit pour acheter

257
0
SHARE
IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse

Cette année, le choix s’est porté sur un modèle de la famille des Portofino. La Portofino Automatic Moon Phase 37 Edition Laureus Sport for Good Foundation (réf. IW459006) est limitée à 1 500 exemplaires dans le monde entier. Le cadran et l’affichage des phases de la lune sont proposés dans le bleu Laureus caractéristique tandis que douze diamants complètent les index des heures et donnent, avec le bracelet en alligator bleu de Santoni, une allure élégante et précieuse à cette pièce. Avec un boîtier de 37 millimètres de diamètre, cette montre convient aussi parfaitement aux amateurs de montres aux poignets plus fins. Elle est animée par un mouvement automatique mécanique calibre 35800 arborant une réserve de marche de 42 heures.Le sport élimine les différences, donne confiance en soi et encourage l’esprit d’équipe : c’est la devise de Laureus Sport for Good. Elle est convaincue que le sport dispose d’une puissance d’intégration qui permet de faire avancer le changement social et d’offrir de meilleures perspectives d’avenir aux enfants et aux jeunes défavorisés. Depuis 2006, IWC Schaffhausen soutient chaque année la fondation en lançant une montre spéciale. « Le travail mené en collaboration avec Laureus forme l’un des piliers de notre engagement social. La fondation et ses ambassadeurs du sport de haut niveau s’engagent inlassablement et avec beaucoup de passion pour une société meilleure. Je suis fier de pouvoir soutenir ce travail important et nécessaire pour la dixième fois, au travers d’une édition spéciale », résume Georges Kern, CEO d’IWC.

IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse

Peu de marques peuvent se targuer d’être intimement liées à l’aviation. Breitling bien évidemment. Mais aussi Hamilton, Oris, Bell & Ross… Et bien sûr IWC qui commercialise, historiquement (depuis 1936), parmi les plus belles montres de pilotes de tous les temps.
 
Dans cet esprit, rien d’étonnant à ce que pour son jubilé, la « Patrouille Suisse » se soit associée à la manufacture de Schaffhausen. « À l’image de nos « Montres d’Aviateur », l’équipe de la Patrouille Suisse représente la précision suisse et la perfection technique » a indiqué à cette occasion Linus Fuchs, directeur général IWC pour la Suisse. Et de poursuivre : « ces valeurs communes et notre passion pour l’aviation nous ont inspirés pour cette édition spéciale limitée qui rend hommage à l’excellence de ces pilotes exceptionnels ».
 
Plus concrètement, ce modèle qui ne sera produit qu’à 250 exemplaires, arbore un design classique façon instruments de bord avec affichages de grande taille clairement agencés pour une parfaite lisibilité. Les aiguilles et index sont naturellement recouverts de Superluminova blanc pour une lecture de nuit.
 
L’affichage de la date (de type trainante) évoque un altimètre et souligne encore la relation de ce garde-temps avec l’univers de l’aviation. Visuellement, trois éléments rouge vif ressortent : la petite seconde permanente rouge pour le contrôle des fonctions, la pointe rouge de la trotteuse du chronographe ainsi que le petit repère triangulaire de la triple date. A noter que le troisième poussoir situé à 10h permet de stopper à tout moment la deuxième aiguille « rattrapante », puis, par une nouvelle pression, de la synchroniser avec la trotteuse du chronographe.
 
Le boîtier interne en fer doux antimagnétique (une des caractéristiques des montres d’aviateur) et le verre saphir avec fixation assurée en cas de dépressurisation garantissent à ce garde-temps un excellent comportement en situation de vol. Cet imposant chrono de 46 mm est étanche 6 bar et abrite le mouvement de chronographe calibre 79230 avec remontage automatique (réserve de marche de 44 heures). Le fond est orné d’une gravure représentant trois avions de chasse en hommage aux Northrop F-5E Tiger II à bord desquels les pilotes de la Patrouille Suisse accomplissent des formations et figures de vol à des vitesses allant jusqu’à 1.000 km/h. A noter également l’inscription « TRIBUTE TO PATROUILLE SUISSE » et la numérotation continue (1/250, 2/250, etc.) sur le fond du boîtier.
 
Ce modèle est disponible à la vente depuis le mois de mai 2014 ; dans un premier temps uniquement dans les boutiques IWC suisses et dans le commerce suisse, puis dans un second temps dans les boutiques IWC du monde entier. 

Avec l’Aquatimer Automatic Edition « Expédition Jacques-Yves Cousteau » (réf. IW329005), Fiwc 2017 Date Replique perpétue la lignée des éditions spéciales qui rendent hommage à l’océanographe et pionnier français de la plongée sous-marine. En tant que partenaire de The Cousteau Society, la manufacture de Schaffhausen contribue notamment à la restauration de la Calypso, le navire océanographique de Jacques-Yves Cousteau. Cette nouvelle montre séduit par son cadran bleu foncé et son design épuré. Une gravure qui orne le fond du boîtier en acier fin (42 mm) représente le commandant Jacques-Yves Cousteau, coiffé de son fameux bonnet de laine. Étanche à 30 bars et équipé d’une fonction flyback, ce garde-temps dispose d’un remontage automatique et d’une réserve de marche de 42 heures. Les lunettes tournantes mécaniques externe et interne, le système SafeDive et les éléments luminescents viennent compléter ses attributs.À l’occasion du 74e Goodwood Members’ Meeting, IWC a dévoilé trois éditions spéciales de sa célèbre montre Ingenieur. L’Ingenieur Chronographe Edi­tion « 74th Members’ Meeting at Goodwood », éditée en seulement 74 exemplaires, rend hommage à cette épreuve légendaire du sport automobile qui se déroule dans le sud de l’Angleterre. Les modèles Ingenieur Chronographe Edition « Rudolf Caracciola » et Ingenieur Chronographe Edition « W 125 », édités chacun à 750 exemplaires, permettent également à ceux qui les portent d’afficher au poignet leur passion pour les courses de véhicules historiques. Sur ces trois modèles, IWC a par ailleurs intégré un nouveau calibre de manufacture, le 69370, utilisé pour la première fois.


IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse


IWC : une montre d’aviateur Double Chronographe pour la Patrouille Suisse

L’histoire de la Portugaise commence avec nom. IWC raconte que, dans les années 30, un groupe de marchands portugais fit le voyage jusqu’en Suisse pour demander à la manufacture une montre précise, capable d’être portée sur un bateau. À l’époque, avoir un chronomètre fiable, facile à manier et résistant était indispensable en mer. Aujourd’hui, l’IWC Portugaise est un best-seller dans l’horlogerie et se décline d’innombrables manières tout en conservant son ADN. On retrouve la version chronographe avec deux compteurs, l’un à 12 heures, l’autre à 6 heures, au poignet de nombreuses stars, de collectionneurs et d’amateurs d’horlogerie au quotidien. Prix de départ : environ 7 000 €. Voir l’ensemble des montres IWC.Dès son lancement en 1939, la Portugaise affirme son identité et son caractère exceptionnel. En pleine époque Art déco, où les montres présentaient des boîtes minuscules souvent carrées ou rectangulaires, accompagnées d’un cadran minimaliste, IWC sortit un garde-temps colossal. La manufacture introduisit un boîtier immense de 43 mm, rond de type savonnette en raison du mouvement de montre de poche qu’il accueillait, avec un cadran contrasté, index et chiffres en blanc sur un fond noir. Pratique, élégante, unique, sa forme pure, sa lunette légèrement plongeante, le relief des détails du cadran, ses longues aiguilles feuilles, son caractère intemporel sportif et distingué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here