Home IWC Réplique IWC Portofino Midsize : au bonheur des dames… et de certains hommes...

IWC Portofino Midsize : au bonheur des dames… et de certains hommes Swiss Movement Replica Montres Top 10

519
0
SHARE
IWC Portofino Midsize : au bonheur des dames... et de certains hommes


IWC Portofino Midsize : au bonheur des dames... et de certains hommes

En présence de Mika Häkkinen, double champion du monde de Formule 1, de Jochen Mass, vainqueur des 24 Heures du Mans, de l’ancien pilote de Formule 1 et de DTM Karl Wendlinger et du détenteur du record de nombre de victoires en DTM Bernd Schneider, la manufacture horlogère suisse de luxe a accueilli une nouvelle fois de nombreuses personnalités du sport automobile sur ce circuit de 3,8 km.De 1949 à 1966, les Goodwood Members’ Meetings ont eu lieu chaque année sur le site de Goodwood House, propriété de Lord March située près de la côte sud de l’Angleterre. Après une longue pause, la manifestation a été relancée en 2014 par Lord March lui-même afin de célébrer l’atmosphère et l’esprit de camaraderie des premières rencontres. Depuis 2015, IWC Schaffhausen est chronométreur officiel de cet événement exclusif.À l’occasion de la remise des Laureus World Sports Awards à Berlin, IWC a présenté la Portofino Automatic Moon Phase 37 Edition Laureus Sport for Good Foundation. Ce garde-temps en édition limitée à 1 500 exemplaires constitue déjà la dixième édition spéciale lancée par la manufacture horlogère dans le cadre de son engagement aux côtés de Laureus Sport for Good. Le fond du boîtier est orné d’une gravure représentant le dessin lauréat du concours organisé l’an dernier par IWC. Cette gravure spéciale rappelle qu’une partie des revenus de la vente de ce modèle soutient les projets sociaux de Laureus.
Depuis trente ans, la famille Portofino (totalement relookée en 2011) est un incontournable dans la collection d’IWC Schaffhausen. Elle n’est pas seulement le modèle d’entrée de gamme de l’univers des montres IWC, mais représente aussi une certaine image de la montre-bracelet classique par excellence.

En 2014, la manufacture de Schaffhausen propose trois nouvelles venues dans cette famille : la Portofino Midsize Automatic Moon Phase,  la Portofino Midsize Automatic Day & Night et la Portofino Midsize Automatic. Trois montres de 37 mm qui surfent sur deux tendances : le retour chez les messieurs de montres de diamètres plus petits et le désir des femmes, de plus en plus nombreuses, de s’offrir des garde-temps mécaniques.
 
Plus concrètement, la collection Midsize se compose donc de trois nouveaux modèles de 37 millimètres présentés en dix-sept variantes. IWC présente également, en plus de la collection Midsize, trois nouveaux modèles de la Portofino Automatic (réf. 3565) dotés d’un boîtier de 40 millimètres.
 
Le modèle phare est la Portofino Midsize Automatic Moon Phase en or gris rehaussée de 174 diamants sur le cadran, la lunette et les cornes. Le cadran noir, recouvert de plusieurs couches de laque, fait scintiller les joyaux. Les designers ont représenté pour la première fois l’affichage des phases de lune complet avec un ciel nocturne constellé d’étoiles, de façon à ce que la Lune et les étoiles semblent flotter dans un espace infini. Pour les cadrans des versions en or rouge et en acier, IWC a choisi la nacre ou le noir. Les lunettes sont quant à elles ornées de 66 diamants.
 
La Portofino Midsize Automatic Day & Night est disponible en or rouge ou en acier. Elle est la compagne idéale des hommes et des femmes d’affaires en constant déplacement. En effet, ce modèle est doté d’un second fuseau horaire et d’un affichage 24 heures jour/nuit.


IWC Portofino Midsize : au bonheur des dames... et de certains hommes

La Portofino Midsize Automatic 37 millimètres (trois aiguilles/date) est proposée en quatre versions or rouge et six versions acier, chacune étant disponible avec ou sans diamants sur la lunette. Enfin, la Portofino Automatic boîtier de 40 millimètres avec affichage de la date se présente en trois modèles avec lunette sertie. La version or rouge arbore soit un cadran argenté, soit ardoise. Celle en or gris est proposée uniquement avec un cadran argenté.
 
À l’exception de deux modèles, tous les nouveaux membres de la famille des montres Portofino se portent sur  des bracelets en alligator de chez Santoni fabriqués exclusivement pour IWC. L’un des secrets de cette marque de chaussures réside dans la nuance particulière des cuirs. Soigneusement fini à la main, chaque bracelet se distingue par une patine exclusive d’une couleur unique. Pour obtenir cet effet, la surface du cuir est polie avec différentes crèmes jusqu’à l’obtention de la couleur souhaitée. La palette de couleurs riches en nuances s’inspire des façades colorées des maisons de Portofino, qui confèrent au petit village portuaire son caractère à nul autre pareil. Avec toujours, la fameuse doublure orange propre à Santoni.
 
A noter que deux modèles sont dotés de bracelets à maille milanaise (très sixties) : la Portofino Midsize Automatic Moon Phase et la Portofino Midsize Automatic. Ces bracelets (en or rouge ou acier) se composent de fils métalliques tressés, très robustes tout en étant souples et s’adaptant parfaitement au poignet. Le lacis a été encore affiné pour la collection Midsize. 


IWC Portofino Midsize : au bonheur des dames... et de certains hommes